jeudi 5 juillet 2018

Chine - 14 - Xi'An - L'Armée des Soldats Terracota

Xi'An. Ah Xi'An...
Xi'An est synonyme de l'Armée enfouie de terre cuite....
Nous avions eu l'occasion d'aller visiter une expo itinérante dans ma bonne ville de Liège en décembre 2016 : "l'Armée Terracota, l'héritage de l'Empereur chinois Eternel".
Des représentations de 250 pièces : des soldats, des chevaux et des chars, mais nous en étions ressortis les yeux éblouis par ces merveilles .

Et voilà que nous sommes en Chine dans la ville où a été découvert ce site mondialement connu...
Que dire, encore un rêve?....

Fangio, pardon notre chauffeur, est un excité du volant, et un pro du klaxon. Il est vrai que cela bouchonne pas mal, et que le programme est chargé. Oui, oui, Lei, on le sait, on doit faire "vite, vite", c'est un des mots que l'on retiendra de ce magnifique voyage.

L'armée enfouie de Terracota est, aujourd'hui, aussi renommée que la Grande Muraille de Chine.
@enrouteavecjoetdany

Notre sésame@enrouteavecjoetdany
En 1974, un paysan creusant un puits a fait une découverte archéologique fantastique : une fabuleuse armée de 8 000 guerriers d'argile montant la garde autour du premier empereur Qin Shi Huangdi (245-228 av JC).
Les milliers de soldats, d'archers et de chevaux, grandeur nature, avec tout leur équipement militaire se trouvent à 2 km du tombeau de l'empereur.
Il aurait fallu une trentaine d'années et plus de 700 000 personnes pour réaliser cette armée qui devait accompagner l'empereur dans son dernier voyage au royaume des morts.
Lors d'une des nombreuses révoltes après son décès, des rebelles ont forcé l'entrée de la sépulture pour s'emparer des armes -armes authentiques résistant à la rouille- des soldats et ont mis le feu aux toits de bois qui recouvrait l'ensemble. Le tout s'écroula sur l'armée de terre qui sombra dans l'oubli pendant 22 siècles.
Et c'est donc en 1974 quand le paysan a creusé son puits, qu'il a ramené à la surface des pièces de terre cuite comme des têtes, des bras, des pointes de flèches en bronze.
Au départ, les 1° fouilles ont permis de trouver un souterrain, puis petit à petit, les archéologues ont découvert une gigantesque armée en formation de combat.
Ces soldats  sont tournés vers l'est et répartis en 11 colonnes.
Pour l'instant, il y a 3 fosses dégagées. Il y en a 5 autres en cours de travaux.
Quand les fosses ont été ouvertes, aucune protection n'ayant été prévue, les chinois se sont rendus compte que les peintures des statues  ne résistaient pas à l'air libre. Ils arrêtèrent rapidement les fouilles. Aujourd'hui encore, on peut observer des monticules bâchés.

On imagine qu'il y a encore beaucoup d'éléments à découvrir.

Nous poursuivons notre route jusqu'à l'Armée de terre cuite, à une trentaine de km du centre-ville.
Après nous être parqués, nous arrivons sur une immense esplanade sous le regard du fameux empereur Qin Shi Huangdi.
Un accueil VIP@enrouteavecjoetdany

Nous y sommes, ouiii@enrouteavecjoetdany

L'empereur@enrouteavecjoetdany
Ici, nous grimpons dans des navettes électriques qui nous emmènent au plus près de ce fabuleux site.
On a déjà une idée de l'ampleur du site@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Ils vont tous par là, donc c'est là-bas que ça se passe@enrouteavecjoetdany
Nous sommes impatients d'aller découvrir cette fameuse armée.
Nous entrons dans le bâtiment qui est la Fosse n°2, découverte en 1976, avec 1000 archers surtout. On voit ici, le travail effectué : une partie avec le toit en terre (ondulé), des soldats cassés, des chevaux renversés. On imagine bien l'état des statues au moment de leurs découvertes.
Les murs séparant les groupes de soldats@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Dans l'état au moment des 1° découvertes@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Les statues étaient colorées@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

On aperçoit quelques traces de couleur bleue@enrouteavecjoetdany

Des vestiges d'armes colorées@enrouteavecjoetdany

On voit bien les plafonds écroulés et ondulés sous le poids des terres@enrouteavecjoetdany

Avant restauration@enrouteavecjoetdany

Recherches@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

On peut même se faire photographier devant des copies@enrouteavecjoetdany
Nous poursuivons avec la Fosse n° 3, où on suppose qu'ici se trouvait l'état-major de cette armée : une statue de général, 50 soldats et officiers. Les chercheurs pensent qu'il doit y avoir d'autres fosses encore. Nous nous émerveillons devant des chars, mais ils sont sous abri vitré et il n'est vraiment pas évident de s'approcher des vitrines, tellement il y a du monde. Mais à force de patience, nous y arrivons.
Arbalétrier@enrouteavecjoetdany

Officier@enrouteavecjoetdany

Officier@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Représentation graphique et colorée@enrouteavecjoetdany

Chariot de bronze@enrouteavecjoetdany

C'est en-dessous d'un même endroit que l'on a retrouver ce beau char en bronze@enrouteavecjoetdany
Les chariots de bronze, découverts en 1980, à quelques mètres de la tombe de l'empereur, ont été restaurés. La structure de ces chars est en bronze, et ils sont composés de 3400 pièces dont 1720 d'or et d'argent et étaient tirés par 4 chevaux en ligne.
Ce sont les plus anciennes reliques de bronze en Chine.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Bas-relief en pierre@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Best for last, the icing on the cake,  nous terminons par la Fosse n° 1.
Oui, nous finirons par cette fosse où se trouve les soldats. Lei propose ce sens là et cela a été une super bonne idée. On s'est bien rendus compte de l'évolution des recherches.
Cette fosse est immense, 210 m X 62 m, et le monde à l'intérieur est incroyable. Bon, comme partout sur les grands sites en Chine.😄😉 Les chinois profitent, eux aussi, des merveilles de leur pays.
Allons-y, je marche, m'arrête plusieurs fois pour faire des photos entre 2 groupes de chinois, je m'insère, retrouve mon Dany qui essaye de faire la même chose. Nous avançons souvent séparés mais toujours avec un œil sur l'autre, nous restons toujours en contact visuel. Une technique comme une autre, mais entre nous deux, ça marche super bien.
Et voilààààà@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Tous différents@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
@enrouteavecjoetdany
On peut voir des archéologues creuser la terre et dégager ainsi quelques nouvelles statues.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Sur une partie du site, on en voit avec leurs numéros d'identification, d'autres en cours de restauration. Des milliers de morceaux de terre cuite récupérées témoignent du gigantesque puzzle en cours depuis près de 40 ans.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
On y admire les alignements de guerriers parfaitement sculptés, et présentant tous une morphologie différente (coiffure, forme du visage, ethnie, détails militaire, rang social du soldat).
Les soldats, debout sur des lignes de briques plates, sont séparés par des murets sur lesquels ont été retrouvés les débris des poutres calcinées.
L'ordre de bataille est respecté : 3 rangées de soldats de l'avant-garde, l'infanterie, des soldats plus armés accompagnés de chevaux.
La fosse est profonde de 4,5 à 6,5 m.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Détail de chaussures@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Quand nous avons terminé le tour de cette fosse, nous sommes heureux comme des gamins qui viennent de découvrir leurs cadeaux au pied du sapin de Noël.
@enrouteavecjoetdany

Perdue dans la foule@enrouteavecjoetdany
C'est un site très émouvant, très intéressant.
Le réalisme incroyable nous a donné l'impression de remonter le temps.
La visite de cet ouvrage est tout simplement époustouflante.

L'armée de terre cuite à été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 1987.
@enrouteavecjoetdany
Nous rejoignons Xi'An non sans une certaine mélancolie de devoir quitter les lieux.
Nous partons pour le quartier Musulman.