mercredi 2 mai 2018

Chine - 2 - Pékin - Place Tien'anmen - Temple du Ciel

Nous voilà donc à Pékin, capitale de la République populaire de Chine.
Pékin et ses 22 000 000 d'habitants, alors que dans notre petit pays, nous sommes 11 000 000.....On se sent tout petits...😊. Ah oui, la ville a une superficie de 16 000 km²...
Résultat de recherche d'images pour "Mairie de pékin"
La Chine et Pékin
Nous avons planifié ce circuit au printemps afin de voir la floraison parmi tous les temples et autres bâtiments.....C'est cela, on verra.....
En attendant, il fait 3 °.

Nous quittons l'aéroport dans un car, antique dirons-nous, afin de nous plonger directement dans l'ambiance pékinoise et direction la célèbre Place Tien An Men, à 30 km. Il est 07h00 du matin.
Pendant le trajet, nous faisons connaissance avec nos compagnons, et Lei, notre guide national, commence à nous raconter son pays, ainsi que quelques détails techniques : nous allons manger chinois (euhhh, bien sûr, cela semble évident😋) mais souvent, une partie du petit-déjeuner sera occidental; au fil des jours, nous prendrons notre PD mi-chinois, mi-occidental.
Ne pas boire l'eau du robinet car celle-ci n'est pas potable dans tout le pays (bien acheter des bouteilles capsulées). Les chinois, eux, boivent beaucoup d'eau bouillante qu'ils agrémentent de feuilles de thé. D'ailleurs, Lei, comme tous ses concitoyens, remplit  régulièrement son thermos d'eau chaude et y ajoute ses feuilles, thé qu'il boit au long de la journée.
Résultat de recherche d'images pour "carte pékin"
Pékin
Notre première vision de la Chine, enfin après la douane😊, ce sont la circulation et les buildings.
Oui, nous n'imaginions pas du tout de voir autant de buildings, de grands boulevards flanqués de banques d'affaires, de grands hôtels de luxe, de grandes sociétés ainsi que de grosses voitures dont certaines inconnues pour nous occidentaux.
Les villes ont ainsi été littéralement envahies par la population rurale, venue travailler dans les usines sur la côte est, par centaines de millions. Les grandes villes ont vu ainsi exploser leur démographie, souvent de manière anarchique, ainsi que les problèmes de gestion et de pollution qui y sont liés.
Nous, vu la météo très froide, nous n'avons pas eu de problème de pollution.
Pékin et ses buildings@enrouteavecjoetdany

Circulation matinale@enrouteavecjoetdany

Galaxy Soho@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Carrefour@enrouteavecjoetdany

Un des nombreux points de location de vélo, avec code QR @enrouteavecjoetdany
Pékin ou Beijing a été la capitale de la Chine impériale entre le 13° et le 20° s., et capitale de la RPC  en 1949. C'est une ville culturelle, historique, financière et avec peu d'industries. Il y a 90 universités, un appartement vaut +/- 100 000 yu le m². Il y a tellement à dire sur cette Municipalité autonome de Pékin.

Nous arrivons Place Tien An Men ou Tian'anmen, emblème de l'histoire de la Chine, où un contrôle des passeports est demandé, ainsi qu'un passage sous portique et fouille des sacs.
Bon, faudra s'habituer à dégainer nos passeports plus vite que nos ombres....et surtout à ne pas les égarer...
Plan de la Place Tien'anmen@enrouteavecjoetdany

La Police veille@enrouteavecjoetdany
Plan de la Place par rapport à la Cité interdite@enrouteavecjoetdany
Alors, la Place la plus grande au monde, 40 ha, est entourée de 4 bâtiments, et est située au centre ville. La "place de la paix céleste" pourrait accueillir 20 stades de foot, elle a été agrandie dans les années 1958-60 afin d'accueillir les centaines de milliers de supporters du régime lors des manifestations gouvernementales. En 1949, lorsque Mao Zedong proclame la RPC, 500 000 personnes sont sur la place. Cette esplanade voit les parades nationales, mais a aussi connu la rébellion antimaoïste de 1976 et celle sanglante, des étudiants de 1989, les 60 ans de la RPC en 2009.
Résultat de recherche d'images pour "plan place tien an men"
Place Tien'anmen - Pékin
Au nord de la place, se trouve l'entrée de la Cité interdite avec la Porte de Tien'anmen et la Porte Qianmen au sud. C'est près de là que se trouve le Mausolée de Mao, puis le monument aux Héros du Peuple au centre de la place.
Au N-O, la maison du Peuple et enfin au N-E, le Musée national de la Chine. Le tout avec une architecture stalinienne et traditionnelle.

Après les contrôles, nous passons par un couloir sous-terrain où je vois, je crois, un militaire en cire. Oups, non, c'est un vrai, il a cligné d'un oeil.😋
Après ce passage, nous aboutissons sur cette place où nous nous dirigeons vers le Mausolée de Mao, temple cubique pour la dépouille embaumée. Mais une file interminable de chinois nous dissuade vite d'aller rendre hommage au Grand Homme, Père du Parti communiste chinois, qui est bien gardé par des militaires ne bougeant pas un cil.
Le mausolée de Mao@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Garde@enrouteavecjoetdany
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Nous nous retournons vers la Porte Qianmen, érigée au 15° s par l'empereur Yongle, qui marquait la séparation entre la ville intérieure, la ville tartare et les faubourgs qui composaient la ville chinoise. A l'origine, des murailles se dressaient de part et d'autre.
Nous arrivons près de la Porte Qianmen@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
De l'autre côté de la place, l'ancienne gare@enrouteavecjoetdany
Nous faisons le tour de cette place bien surveillée par la police, et les militaires, ainsi que les innombrables caméras de  contrôle que nous verrons dans tout le pays. La police dépend de 2 Ministères différents : le Ministère de la Sécurité publique de la RPC et le Ministère de la Sécurité d'Etat.
Jojo à Pékin 😉@enrouteavecjoetdany

Sur la Place@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Sécurité@enrouteavecjoetdany

Le Mausolée de Mao, façade arrière@enrouteavecjoetdany

Des pompiers passent par là...@enrouteavecjoetdany
Nous nous dirigeons vers la Porte Tien'anmen afin d'aller admirer le portrait géant de Mao Zedong. Cette porte, dont la structure actuelle date de 1651, est peinte de rouge foncé, percée de 5 couloirs tunnels permettant d'accéder à la Cité interdite et surmontée d'une galerie en bois. C'est du haut de cette tribune que Mao a proclamé la RPC le 1° octobre 1949.
C'est "le" lieu où se faire photographier ou faire des selfies. Car oui, on est chez les rois du selfie. Pour prendre une photo, il faut être patient dans ce pays...📷...

Porte Tien'anmen@enrouteavecjoetdany

Sous bonne garde@enrouteavecjoetdany

Mao@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Panoramique de la Place@enrouteavecjoetdany
Au nord-ouest et face à la Maison du Peuple de 171 800 m² (Parlement), nous assistons à une petite cérémonie d'hommages. Par après, Lei nous signalera qu'il y en a tous les jours.
Le Parlement@enrouteavecjoetdany

Le Musée national@enrouteavecjoetdany

Monument aux Héros du Peuple@enrouteavecjoetdany

Hommage@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Et nous terminons par le Monument aux Héros du Peuple, obélisque tronqué de 38 m de haut, érigé en 1958. Les bas-reliefs illustrent les grandes heures de la Révolution. Chaque matin, les soldats de l'Armée populaire hissent les drapeaux rouge.
Un autre hommage@enrouteavecjoetdany

Monument aux Héros du Peuple@enrouteavecjoetdany
@enrouteavecjoetdany
Celui-ci fait face au Musée national de Chine qui rassemble de fameuses collections.
Musée national de Chine@enrouteavecjoetdany
Nous comprenons le sens du mot : foule. Devant, derrière, à gauche, à droite : des gens partout....
On se sent vraiment tout petits dans cette immensité sous le portrait géant du Grand Timonier....

Nous nous dirigeons vers le Temple du Ciel et ses 272 ha, construit entre 1406 et 1420, sous le règne de Yongle, c'est-à-dire en même temps que la Cité interdite.
Plan du site@enrouteavecjoetdany

Sport matinal avec un volant@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Le temple du Ciel est composé d'un exceptionnel ensemble de bâtiments dédiés au culte au milieu de jardins et pinèdes, au sud de la place Tien'anmen.
Le Ciel  = Dieu, donc plus haut que l'Empereur. Ce temple était destiné à accueillir les rites accomplis par l'empereur, Fils du Ciel pour assurer l'harmonie de son peuple sur terre, notamment ses prières pour que les moissons soient bonnes, pour les offrandes. Celles-ci se déroulaient au solstice d'été.
@enrouteavecjoetdany
L'agencement des lieux, comme celui de chaque bâtiment symbolise la relation entre le ciel et la terre, le monde divin et le monde humain, le cercle et la carré.
Les triples toits de tuiles bleues  de la Salle de la Prière pour de bonnes moissons, coiffent une rotonde de bois de 28 colonnes, sans un clou. Il y a 3 terrasses à gravir pour atteindre le plus important sanctuaire. Ce temple circulaire de 38 m de haut, 30 m de diamètre est l'édifice le plus important de l'ensemble cultuel.
Les annexes permettent de tout savoir et apprendre sur le cérémonial.
Les toits de la Salle de la Prière@enrouteavecjoetdany

La Salle de la Prière@enrouteavecjoetdany

Détails d'un toit@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Une des annexes@enrouteavecjoetdany
De très beaux plafonds colorés@enrouteavecjoetdany

Gravure ancienne@enrouteavecjoetdany

Les 3 terrasses@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

A l'intérieur de la Salle de la Prière pour de bonnes moissons@enrouteavecjoetdany

De la terrasse supérieure, contraste avec la ville moderne toute proche@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Rampe finement sculptée selon les symboliques impériales et divines@enrouteavecjoetdany

Une porte fermant cet ensemble@enrouteavecjoetdany
Nous arrivons à la Voûte céleste impériale, petit temple rond richement ornementé qui conservait les tablettes divines et les instruments pour les sacrifices. Il est entouré d'une enceinte, le mur des Echos, quand on chuchote devant lui, les paroles se répercutent sur le mur opposé.
L'allée menant au temple@enrouteavecjoetdany

Voûte céleste impériale@enrouteavecjoetdany

Tronc d'un cyprès millénaire@enrouteavecjoetdany

Cyprès millénaire devant le temple@enrouteavecjoetdany

La Voûte céleste impériale@enrouteavecjoetdany

Dans une annexe@enrouteavecjoetdany

Détail de tuiles rondes@enrouteavecjoetdany

La porte de la Voûte, comme les Chinois, je caresse la porte...@enrouteavecjoetdany

Vue sur le Mur des Echos@enrouteavecjoetdany

L'intérieur de ce beau temple@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Puis c'est au tour de l'Autel du Ciel avec ses 3 esplanades, 3 cercles échelonnés sur un tertre. Le chiffre 9, chiffre impérial, symbole de la perfection et de la longévité, et ses multiples régissent la disposition des dalles. Sur la dernière, au coeur du 3° cercle, au solstice d'hiver, l'empereur, agenouillé livrait au Ciel ses offrandes. On compte également 360 balustrades qui symbolisent les 360 jours du calendrier lunaire et les 360 degrés d'un compas. etc. Les figures du décor sculpté répondent aussi à la symbolique impériale tels le dragon, le yang (l'empereur), le phénix et le yin (l'impératrice)
Les 3 Portes@enrouteavecjoetdany

Les 3 esplanades sur le tertre@enrouteavecjoetdany

Vers les autres temples et les magnifiques toits bleus@enrouteavecjoetdany
Beaucoup de contrôles, de "montrage" de passeports, de tourniquets....
C'est dans ce superbe endroit que l'on rencontre nos premiers danseurs dans les parcs.
Une des nombreuses entrées du site@enrouteavecjoetdany
Pendant la visite, nous empruntons une navette électrique jusqu'à un resto dans l'enceinte du parc. Ils sont organisés les bougres...

Voilà notre premier repas chinois à la façon chinoise (enfin presque).
2 grandes tables rondes où nous disposons chacun d' une petite assiette, d'un bol à soupe et d'un bol à thé. On se sert sur la plaque centrale en verre et tournante, parmi la quinzaine de plats déposés régulièrement. Toujours du riz, bien sûr, plein de plats différents et toujours un potage pour terminer le repas (dans le nord). Une théière est toujours à notre disposition pendant le repas.
Nous avons très bien mangé, en 1/2 h montre en main, car ici, en Chine donc, tout est "vite, vite".
Nous regrimpons dans nos bolides électriques (faut bien se tenir, car ils klaxonnent et les piétons doivent se bouger) jusqu'à la sortie où nous récupérons notre car.

Nous allons ensuite nous promener sur Liulichang, appelée aussi la rue des Antiquaires, mais surtout un endroit encore à l'ancienne rebâtie dans les années 1980 dans le style architectural de la période Qing (1644-1911) (enfin, comme nous, on s'imaginait la Chine😊) et où je peux admirer un pinceau à calligraphie géant. J'y observe beaucoup de papier de riz et d'objets relatifs à la calligraphie. Pour ceux qui ne le savent pas, je fais de la calligraphie latine et en amateur. Ici, c'est un autre monde, je suis admirative de cet art millénaire. je me fais approcher par des vendeurs mais ma technique de marchandage n'est pas encore au point.
Avec Raymonde et André, nous nous retrouvons dans un magasin où nous admirons tant de légumes et fruits inconnus. Et pourtant, mes Rennais sont d'anciens agriculteurs et ils en connaissent un bout sur la question.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Bin, un panneau routier@enrouteavecjoetdany

On y est@enrouteavecjoetdany

Seuls les véhicules électriques pénètrent dans cette rue@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Eh bien, qui voilà? Notre ami Tintin@enrouteavecjoetdany

Pinceau géant@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Nous nous dirigeons vers notre hôtel, mais les bouchons de fin d'après-midi sont au RV ainsi que la pluie qui s'invite...
Hôtel Rosedale au 15° étage, une bonne douche, ahhhh, bin oui, il y a quelques heures que nous sommes debout et nous ne sommes plus très frais. (une trentaine d'heures environ).
Rosedale Hôtel@enrouteavecjoetdany


Notre chambre@enrouteavecjoetdany
On constate donc une réalité : la Chine et le Wifi (Google, Messenger, etc, ) c'est 不 = Bù = non.
J'envoie donc des SMS afin de rassurer nos êtres chers. Bonjour la facture.

Nous avons RV dans le hall, tout le monde traîne la patte de fatigue et on constate une chose, il commence à neiger....oups...
1° râlerie, (on est fatigués hein😟) le resto est assez loin de l'hôtel et il faut retraverser cette ville bouchonnée. Résultat, 2 heures pour faire 8 km.
Heureusement, le repas (dans le style de midi, mais ce sera toujours comme ça et nous aurons à chaque fois des préparations différentes) est très bon. Dans le pays, ils ne terminent pas le repas par un dessert, mais ils font une exception pour les occidentaux. Nous aurons toujours droit à un morceau de pastèque ou à un quartier d'orange....non, non, on ne rit pas....😋😁

21h00 locale, au dodo, on est fourbus...le réveil demain à 6h15...
10,264 à pieds.