dimanche 19 mars 2017

D'Angkor à Along - 26 - Vietnam - Hué 2 - Tombeaux impériaux 1

Hué.
Après le marché de Dong Ba, nous nous rendons à la Pagode Tu Hieu, perdue au milieu de nulle part, où nous sommes vite abordés par des vendeuses avec leurs éventails.
Le site se trouve dans une vaste pinède avec un étang en forme de croissant, ce qui lui confère une grande sérénité.
L'entrée du site @enrouteavecjoetdany
L'étang @enrouteavecjoetdany

Dans le parc @enrouteavecjoetdany
Dans le temple principal, on honore Bouddha ainsi que les bonzes fondateurs (1843).
La Pagode Tu Hieu @enrouteavecjoetdany

Détails @enrouteavecjoetdany

Détails @enrouteavecjoetdany

Détails @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Offrandes @enrouteavecjoetdany
http://www.vietnamtourism.com/Hue/f_pages/c_tuhieu.htm

Nous allons dîner au Resto-lounge La Pines, très, trop climatisé. Il fait 33-34° et toujours 85% d'humidité. Il ne faut pas oublier qu'en bonne fille du nord, la chaleur et moi, ce n'est pas toujours le grand amour...hé hé...Dany supporte mieux que moi...quoique...
Nous nous régalons d'une soupe aux vermicelles et porc, d'une galette de riz croustillant, de poisson, de porc caramel, légumes et d'un flan caramel-gingembre.
@enrouteavecjoetdany

Après ce bon repas, nous passons par une petite fabrique artisanale de bâtonnets d'encens et de chapeaux coniques en feuilles de bananiers. La jeune fille fabrique 3 chapeaux par jour, et sa spécialité consiste à faire des chapeaux avec des ombres chinoises, à voir par transparence.
Bâtonnets d'encens @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

L'art de fabriquer les bâtonnets d'encens@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

L'ossature @enrouteavecjoetdany

Pour les ombres @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Nous poursuivons notre découverte de la région et de ses richesses avec quelques Tombeaux royaux.
Dans les collines luxuriantes de Hué, les 7 sépultures des empereurs Nguyen s'éparpillent entre rizières, champs et forêts.
Les autres sont morts en exil ou en disgrâce, donc pas de supers tombeaux pour eux.

Nous commençons  avec le Tombeau du Roi Tu Duc, qui a eu le règne le plus long : 1848-1883.
Wouawwww, quelle splendeur, on en prend encore plein les yeux.
Alors, c'est un petit tombeau tout simple à la campagne, sur les flancs d'un étang où un pavillon de pêche sur pilotis se reflète dans les lotus.
Notre sésame @enrouteavecjoetdany

Marchands @enrouteavecjoetdany

Le lac @enrouteavecjoetdany

Il faut entretenir les lieux @enrouteavecjoetdany

Lotus séché @enrouteavecjoetdany

Graines de lotus @enrouteavecjoetdany

Belle promenade @enrouteavecjoetdany
Le pavillon de pêche@enrouteavecjoetdany
Le roi, épris de poésie voulait son mausolée dans un parc d'agrément pour sa vie éternelle. Celui-ci se trouve dans un parc de 12 ha et est entouré d'une enceinte de plus de 1500 m. La construction en 3 ans a mobilisé 6000 soldats et ouvriers.
Eh bin, nous, on veut bien son endroit paisible au Roi.
Romantique et délicat à souhait.

Le Roi Tu Duc, 1 m 50 décédé à 52 ans avait 104 concubines mais pas d'héritier mâle.

Nous grimpons les marches menant à une première terrasse avec de magnifiques bonsaïs.
Une 1° volée d'escaliers @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Le palais Hoa Khiem, où le roi avait l'habitude de venir y travailler lors de ses séjours, sert d'écrin  à du mobilier ainsi qu'un trône.
Mobilier @enrouteavecjoetdany

Le trône royal @enrouteavecjoetdany

Vue sur l'étang @enrouteavecjoetdany
@enrouteavecjoetdany
Puis nous montons vers une cour d'honneur, la Cour des Salutations, bordée de frangipaniers et veillée par deux rangées de mandarins, de chevaux et d'éléphants. Tous sont plus petits que le Roi...
Les mandarins @enrouteavecjoetdany

Eléphant @enrouteavecjoetdany

Cheval @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Avec quelques mandarins @enrouteavecjoetdany
Une fleur pour vous Madame @enrouteavecjoetdany
Pour arriver à un pavillon abritant la stèle illustrant les mérites du souverain.
La stèle @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Les colonnes ont encore leurs couleurs @enrouteavecjoetdany

Dany attentif aux explications de Vinh @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Et enfin le tombeau en lui-même, en granit, protégé des mauvais esprits par un mur.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Le tombeau du roi Tu Duc @enrouteavecjoetdany

Caché derrière ce mur @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
On redescend @enrouteavecjoetdany

Fleur de frangipanier @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

A présent, au tour de l'attraction touristique, on prend un "bateau dragon" pour nous rendre à la Pagode de la Dame Céleste par la Rivière aux Parfums. Les poètes comparaient cette rivière à un long ruban de soie flottant au vent.
Notre bateau-dragon @enrouteavecjoetdany
Bon le bateau, c'est plutôt un vieux rafiot rafistolé qui sert de maison au pilote et à sa femme qui essaye de nous vendre toute sa marchandise en insistant lourdement. Il fait tellement chaud que l'eau ruisselle sur nos visages et dans nos dos. Finalement, c'est tout son stock d'eau et de bière qu'elle nous vend.
Sur la Rivière aux Parfums @enrouteavecjoetdany

Cartes @enrouteavecjoetdany
Un véritable sauna avec en arrière-fond un bruit de moteur sénile et pétaradant et une odeur de diesel entêtante.
Bon, on pense à la vie de ces personnes, on ne va certainement pas se plaindre.
Nous arrivons à la Pagode de la Dame Céleste@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Nous arrivons à la Pagode de la Dame Céleste ou Chua Thien Mu, construite sur une colline au bord de la rivière.
Ça grimpe dis donc.
Cette pagode bâtie en 1601 est une des plus vénérée du pays.
@enrouteavecjoetdany
La Tour Octogonale, en briques,  à 7 étages a été ajoutée en 1841. Chacune de ces faces représente une réincarnation différente de Bouddha.
Un pavillon abrite une énorme cloche. Dans un autre, une stèle repose sur le dos d' une tortue.
De là-haut, une belle vue sur la rivière et les collines environnantes d'Hué@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
Nous accédons à une cour, gardée par d'imposants personnages, et arrivons à la pagode dans laquelle se trouve un bouddha en cuivre.
L'entrée et ses gardes imposants @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

Encens dans la jardin@enrouteavecjoetdany
Le Bouddha en cuivre @enrouteavecjoetdany


@enrouteavecjoetdany
A l'intérieur @enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany
A l'arrière de la pagode, s'étire un beau jardin de bonsaïs.
Jardin de bonsaïs @enrouteavecjoetdany
@enrouteavecjoetdany
Vinh nous explique  l'histoire d'un Moine communiste qui s'immola à Saigon. Il a utilisé une vieille Austin bleue garée dans une annexe de la pagode. Les habitations des moines et des moinillons sont à l'arrière du temple.
@enrouteavecjoetdany

@enrouteavecjoetdany

De retour à l'hôtel et une bonne douche, ahhhhhhhhh.
Le repas du soir se déroulera au Y Thao Garden dans la Citadelle à l'arrière de la Cité impériale, du côté des habitations. Quel bel endroit lové dans un jardin.
Toujours des petites portions dans des vaisselles style "dînette". Nems sur paon en légumes, soupe de carottes, gambas grillés, porc avec chips de crevettes (oui, ici, on ne les sert pas à l'apéro, hé hé), riz, carottes, lotus et nous terminons avec une orange verte accompagnée de gâteau.
Paon et ses nems @enrouteavecjoetdany

Graines de lotus @enrouteavecjoetdany

Friandises @enrouteavecjoetdany

De retour à l'hôtel, nous allons déguster un verre de vin blanc en tête-à-tête dans ce très beau jardin.
Quelle magnifique journée, remplie de découvertes plus belles les unes que les autres.
On est ravis, enchantés et....fourbus.